Eglises romanes et chapelles

BISSY-LA-MACONNAISE

> Église Saint Cyr et Sainte Juliette : Eglise de style roman, construite au XI et XII ème siècle et réhabilitée en 1978. Elle a été édifiée par les moines de Cluny et possède une nef unique, un toit de laves, un autel orné d’un cuir de Cordoue et un porche gracieux. Ses statuts polychromes sont remarquables (15 et 16ème siècle). Son clocher a été ruiné lors d’un incendie pendant les guerres de religion au 16ème siècle.

> Église de Charcuble : Cette chapelle a été construite en vingt quatre heures le 1er mai 1941. Elle a été dédiée à Saint Philippe et Saint Jeanne d’Arc. C’est le seul témoignage qui subsiste de l’activité des chantiers de jeunesse. Cette chapelle se situe au pied du mont Saint Romain dans le Hameau de Charcuble.

BURGY
Église Saint-Jean Baptiste : À Burgy, petite église romane du 11ème siècle, sobre, robuste, couverte de laves et entourée de vignes, située sur la colline à 400 mètres d’altitude sur la route du Belvédère.

CHARDONNAY - Église Saint- Germain
Petite église à une seule nef plafonnée suivi d’une travée voûtée par une coupole sur trompes au dessus desquelles s’élève le clocher. Église romane construite au XIIème siècle. En 936 le Comte de Mâcon en fit don au village de Chardonnay.

CLESSE

> Église Santa Maria Ecclesia : C’est une église de style roman qui appartient à l’évêché. Elle a été construite à Clessé en 1090, et est classée monument historique. Elle possède une partie du toit en laves, son clocher est octogonal en tuiles vernissées, elle a été restaurée en 1992.

> Église de Quintaine : Eglise appartenant à l’Evêché construite au 17ème siècle. Sa fonction d’origine était une Chapelle. Elle possède des tuiles en ardoises, une croix jaune est incluse dans la toiture. La Chapelle a donné lieu à la légende de Saint Trivier, lieu de pèlerinage annuel.

Farges-les-Mâcon - Eglise Saint-Barthélémy

Edifiée vers 1050, l’église, de proportions modestes, est dédiée à Saint Barthélémy. Le plan en est simple, sans transept saillant.
La nef est voûtée d’un berceau longitudinal soutenu par de grosses piles circulaires et offre une analogie frappante avec celle de Tournus. Les travées des bas-côtés sont couvertes par des voûtes transversales à pénétration.
L’abside en cul-de-four est éclairée par trois fenêtres étroites dont celle du milieu est fortement décentrée. Les vestiges d’une fresque du XVème représente le Christ en gloire et le tétramorphe dont seuls sont visibles le lion de Saint Marc et l’aigle de Saint Jean.
Le clocher à deux étages est orné de baies géminées encadrées de bandes lombardes. De nombreux réemplois ont été utilisés, tels les chapiteaux du portail, ou d’autres éléments sur le mur extérieur sud.

Informations pratiques :
Ouverte tous les jours de 8h à 18h - Entrée libre - Visites guidées sur demande pour groupe auprès de l’Office de Tourisme.

GREVILLY - Église Saint Martin
Dominant le village, elle fut probablement construite au début du XII°siècle. Elle passe pour être la chapelle d’un couvent aujourd’hui disparu et se compose d’une nef, d’une travée de chœur qui supporte le clocher et d’une abside en hémicycle. La sacristie au sud a été accolée postérieurement. Une vierge en pierre posée sur le clocher en 1860 fut remplacée par une croix dans les années 40. Classée monument historique depuis 1942, elle a connu deux campagnes de réhabilitation : intérieur en 1978 et extérieure en 1994.

La Chapelle-sous-Brancion - Eglise Notre-Dame

Orientée au sud-est, l’église, encore entourée de son cimetière, possède un faux transept sous forme de chapelles latérales accolées à la dernière travée de la nef. La travée du choeur, un peu plus étroite, supporte le clocher. La nef a été refaite ultérieurement, et c’est alors qu’ont été édifiées les chapelles latérales. Dès sa construction au milieu du XIIème siècle, l’église a été placée sous le vocable de l’ Assomption de la Vierge. Les actuelles restaurations mettent à jour une fresque dans la voûte de l’abside représentant le Couronnement de la Vierge, plus quatre personnages restant à identifier. A l’extérieur, le portail ouest est ouvert dans un massif rectangulaire en saillie avec pilastres cannelés. L’archivolte en plein cintre retombe sur deux colonnettes monolithes, associées aux pilastres. Les chapiteaux sont ornés de feuillage et de petites volutes. Le clocher, de plan carré, est éclairé à l’étage par des baies géminées en plein cintre dont les chapiteaux possèdent des feuillages rustiques recourbés en crochets.

Informations pratiques :
Ouverte de 10h à 18h de Pâques à la Toussaint - Entrée libre -
Visites guidées sur demande pour les groupes auprès de l’Office de Tourisme.

Le Villars - Eglise Sainte-Madeleine

Ancien prieuré de bénédictines, l’église Sainte Marie-Madeleine remonte à la fin du XIème et au XIIème siècle.
La particularité de cet édifice : une seule toiture enferme deux nefs parallèles, l’une étroite voûtée, celle des paroissiens, l’autre, séparée par un mur mitoyen avec ouvertures, plus large, voûtée en berceau, celle des moniales.
Les récentes restaurations ont mis à jour sur la voûte en cul-de-four de l’abside une intéressante fresque représentant un Christ dans une mandorle accompagné de Saint Gabriel et d’un personnage malheureusement peu identifiable.
La facture s’apparente fortement à la Chapelle des Moines de Berzé-la-Ville.

Informations pratiques :
Ouverte tous les jours toute l’année - Entrée libre
Visites guidées sur demande pour groupe auprès de l’Office de Tourisme.

LUGNY

> Église - Presbytère : Remontant au XV° siècle au moins, dédiée à St Pierre, elle appartenait au diocèse de Mâcon. Romane dans l’ensemble, elle a subi de nombreux remaniements. Composée d’une nef unique, une travée sous clocher et une abside en hémicycle (XVII° ?), le Maître-Autel en bois est du XIX°, au nord est la chapelle des seigneurs (XV°). A l’extérieur on remarquera le beau portail classique (1701) ouvrant sur la cour du presbytère dont ne subsistent que quelques bâtiments.

> Notre Dame de Pitié : Située sur une petite butte, la chapelle est citée dès 1119 comme église dépendant de Tournus dans une bulle du pape CALIXTE II. Rebâtie partiellement en 1823, cet édifice a conservé le plan, une partie des murs et les proportions du roman primitif.

> Église Saint-Denis : Construite à Lugny de 1824 à 1826, l’église est comme la précédente placée sous le vocable de St Denis. Cette construction remplace l’ancienne église romane bâtie au même endroit mais d’une orientation contraire, qui tombait en ruine. Cet édifice abrite deux ouvrages remarquables :- un splendide retable de style flamboyant représentant le christ et les douze apôtres. Date de 1528, il nous est parvenu intact malgré les troubles de la période révolutionnaire et a été classé parmi les monuments historiques : une vierge à l’enfant datent du début du 15ème siècle. Provenant de la Chapelle de Fissy, cette statue doit son originalité au déhanchement caractéristique de la statuaire bourguignonne du 14ème siècle.

Martailly-les-Brancion - Eglise Saint-Pierre

Située à l’extrémité d’un éperon rocheux , l’église actuelle de Brancion a été reconstruite au XIIème siècle. L’extérieur est d’une grande sobriété avec un transept légèrement saillant, un clocher peu élevé, une abside et deux absidioles. La nef, à cinq travées est voûtée en berceau brisé, les collatéraux sont étroits, à voûtement non uniforme. Un des intérêts majeurs de l’église réside dans les peintures à la détrempe qui la décorent. Exécutées à la fin du premier quart du XIVème siècle, leur état de conservation est malheureusement un peu lacunaire. La thématique générale paraît axée sur le Jugement Dernier et la Résurrection des Corps. Toutefois, l’absidiole nord est ornée d’une Vierge Couronnée et d’une charmante Nativité. La voûte de l’abside centrale possède un Christ en majesté dans une mandorle quadrilobée surmontant les douze apôtres alignés sous les arcades sanctifiantes. La représentation des morts sortant de leurs tombeaux est également très joliment exécutée.

Informations pratiques :
Ouverte tous les jours de mai à la septembre de 9h à 19h, les vendredis, samedis et dimanches après-midis en octobre. Entrée libre.
Visites guidées sur demande pour les groupes auprès de l’Office de Tourisme.

MONTBELLET

> Chapelle du prieuré : Chapelle du Prieuré de Saint Oyen construite entre le XI et XII siècle qui était un relais de la Chapelle Sainte Catherine du temps des templiers. Elle a un style roman d’origine. Les deux cloches d’origine ont été fondues à l’occasion des évènements révolutionnaires. Une nouvelle a été inaugurée en 1820 par Gaspard TUPPINIER. Cette chapelle a été réouverte, grâce à l’initiative d’une association qui s’est créée " la Chapelle des Arts " qui propose des expositions d’artistes.

> Église du bourg de Montbellet : Eglise de style roman appartenant à la commune de Montbellet qui peut se visiter en demandant les clés à la mairie aux heures d’ouverture de 9 à 12 h les lundi, mardi, mercredi matin de 9 à 12 et 13h30 à 16h30 le vendredi. Son toit est en lauzes. Sa flèche récente date du 19ème siècle. C’est une des rares églises construites en pente, il y en a sept au total. Fait historique marquant : Mademoiselle de Colbert, née à Saint Germain en Laye était marraine de la cloche, son mari repose sous le porche (M. Giraud).

Ozenay - Eglise Saint-Gervais et Saint-Prothais

Il y a trace dans les archives d’actes de vente passés sous le porche de l’ église Saint Gervais dès 950 mais il ne reste rien de cette église du Xème siècle. L’actuelle, dédiée à Saint Prothais en hommage au prieur de Saint Pierre à Mâcon, remonte à la fin du XIIème siècle.
Elle se compose d’une nef précédée d’un porche, d’un transept saillant dont la croisée supporte un clocher de plan barlong et d’une travée de choeur terminée par un chevet plat. La nef est couverte d’un berceau brisé sur doubleau. La croisée du transept forme une coupole octogonale sur trompes. La toiture du clocher dont seul l’étage est éclairé par des baies géminées est en bâtière. Il date du XIIIème siècle, de même que certains remaniements de l’église. Sur le mur nord, on peut voir les âmes dans le sein d’Abraham.

Informations pratiques :
Ouverte toute l’année de 9h à 18h. Entrée libre - Visite guidée sur demande pour les groupes auprès de l’Office de Tourisme.

SAINT ALBAIN : Église de style roman construite au 12ème siècle, classée monument historique. Elle a été réhabilitée en 1985. C’est un bien public qui appartient à la commune de Saint Albain.

SAINT-GENGOUX-DE-SCISSE : Église de style roman, XIIème siècle agrandie en 1865. Elle a été inscrite au monument historique en 1932. Son clocher section carré coiffé d’une pyramide basse. Abside moderne, semi-circulaire, tapissée d’une extraordinaire composition peinte unique en son genre dans la région. Nef moderne.On ne saurait louer la qualité et l’originalité du tout.

TOURNUS :

Tournus - Abbaye Saint Philibert

 : Chef d’œuvre de l’art roman des 11ème et 12ème siècles, cette haute silhouette entourée de remparts surplombe la ville ancienne. L’église abbatiale, le cloître, la salle capitulaire, le réfectoire et le cellier constituent le seul ensemble monastique du 12ème siècle conservé en Europe.
L’architecture unique de la nef offre une luminosité saisissante. La crypte et la chapelle haute sont également à voir.

Informations pratiques : Ouverte toute l’année (hiver 8h30 à 18h00 et 19h00 de mai à fin septembre). Entrée libre. Office religieux le dimanche matin à 10h30

Groupes :
Visites guidées (durée = 1 h à 1h15) toute l’année sur rendez-vous FR/GB/D/ Consultez nos tarifs. Réservez en ligne.
Pas de visite guidée le dimanche matin pour cause d’office.

Individuels :
Visites audioguidées FR/GB/D/NL/IT (en français uniquement pour les enfants)
Plein tarif : 5€ - Tarif enfant : 2.50€
Pas de visite le dimanche matin pour cause d’office.

Tournus - Eglise Sainte-Madeleine

 : Construite au XIIème siècle au centre de l’ancien castrum romain, puis remaniée au XVème et XVIIème siècle, elle conserve de l’époque romane un clocher carré et un élégant portail orné de colonnettes et de chapiteaux finement sculptés.

Informations pratiques : Ouverte tous les jours de 9h à 18h. Entrée libre - Office religieux le vendredi à 19h30 Visites guidées sur demande pour les groupes.

Tournus - Chapelle St Laurent

 : Malgré les remaniements successifs, la chapelle Saint-Laurent reste un précieux témoin de l’architecture préromane.
L’appareillage en arêtes de poisson (opus spicatum) permet de l’attribuer aux environs de l’an mil, ainsi que l’abside à chevet plat. La travée de choeur et le clocher qui la surmonte ont dû être remaniés au XIIème siècle. Quelques vestiges de peintures subsistent dans la nef.

Informations pratiques : Ouverte uniquement lors des Journées du Patrimoine ou visites guidées sur demande pour les groupes.

Tournus - Eglise Saint-Valérien

 : Considérée comme une chapelle de l’abbaye destinée à honorer Saint Valérien, patron primitif de Tournus martyrisé au IIème siècle. Ce fut sans doute l’une des premières églises paroissiales de Tournus.
Il ne subsiste aujourd’hui que la nef, voûtée en berceau brisé. A remarquer : le superbe portail, avec ses pilastres cannelés à l’antique et les effets de polychromie de l’arc.

Informations pratiques : cette église est actuellement fermée au public.

Uchizy - Eglise Saint-Pierre

Le village fut donné en 878 à l’ Abbaye de Tournus qui y fit construire dans le dernier quart du XIème une église dédiée à Saint Pierre . Elle se distingue par un très haut clocher (mais le cinquième étage fut édifiée au moment des guerres de religions) qui a un toit en forme de pyramide.
L’intérieur consiste en une large nef centrale et deux importants collatéraux. Le chœur se termine par une abside et deux absidioles. La croisée du transept est voûtée d’un berceau et elle est soutenue par d’énormes massifs en maçonnerie.

Informations pratiques :
Ouverte de juin à septembre de 8h à 20 h00. Entrée libre.
Visite guidée sur demande pour les groupes auprès de l’Office de Tourisme.

VIRE - Église Saint-Symphorien de Vérizet
Église romane construite entre 1221 et 1241. Elle possède un toit en laves avec un puissant clocher Barlong rectangulaire. Vérizet était l’une des premières châtellenies royales en Mâconnais.

La carte du Patrimoine Roman de Bourgogne du Sud est disponible dans les Offices de Tourisme de Bourgogne du Sud ou auprès de l’Association Résonnance Romane. Tél. 03.85.39.45.71

Centre International d’Etudes Romanes
Site : www.art-roman.org
Cour du Cloître - 71700 TOURNUS


Galerie photos