Pierres et patrimoine bâti

BURGY - Pieta à Burgy
Pieta du 16ème siècle, classée monument historique, située au bourg du Burgy, dans un bien privé.

CHARDONNAY
Pierre de Matafin : Implantation néolithique classé monument historique. Dolmen ou pierre à légende le secret demeure - halte de pèlerins jusqu’au 19ème siècle.

CLESSE
Bornes de pierres : Bornes de pierre qui indiquaient les limites de la commune (autrefois territoires des Seigneurs), ont été enlevées lors du remembrement. L’une d’elle était située en bordure de chemin romain. Bien public appartenant à la commune, visitable les dimanche et jours fériés de 14 heures 30 à 18 heures 30.

Mégalithe de Belange
Mégalithe de Belange au style celtique, non classé. Avait peut être pour fonction d’origine une pierre funéraire. Cette mégalithe a longtemps été appelée Pierre des Druides et a servi à recouvrir une source puis a été " levée " Polissoir de hâches attribué au Néolithique (4 000 ans avant Jésus Christ).Ce monument est visitable à tout moment car il se trouve sur la voie publique.

CRUZILLE
Les hameaux de Fragnes et Ouxy : Il faut s’élever au dessus du village de Cruzille par la route prenant au milieu du bourg pour trouver ces deux hameaux assez particuliers. Au sommet de la colline ils sont tournés vers la vallée de Cormatin, ils marquent la frontière entre la région viticole du Mâconnais et celle d’élevage du Clunysois. Les points de vue vers les vallées de la Grosne et de la Guye sont magnifiques lorsque le temps est favorable.

Roche Sainte Geneviève
1ère version : le Comte de Tavannes (1509-1592) Maréchal de France, poursuivi par les Huguenots, arrivant au bord du rocher a réussi à enlever son cheval qui dans un bond fabuleux l’a porté de l’autre côté de la vallée après invocation à " Sainte Geneviève ". 2ème version : le Comte de Tavannes poursuivait un sanglier. Alors que son cheval emballé, allait le précipiter en bas du rocher, il s’est arrêté brusquement et l’on peut voir encore l’emplacement du fer incrusté dans le rocher. L’eau s’égoutte du rocher et l’on venait à cette source, en pèlerinage pour les maladies des yeux des petits enfants

FARGES LES MACON
L’implantation des habitations a quelque peu évoluée au cours des âges, de même que leur extérieur, tributaire de l’usage auquel elles étaient destinées. Près de l’église, une grande demeure bourgeoise datant du XVIIIème fut longtemps la propriété d’une famille de peintres connus, les Bourdon. A l’entrée nord, une autre demeure, construite au XVIIème par un avocat lyonnais ennobli par le roi devint la propriété de sa veuve qui, forte de trois mariages au sein de la petite noblesse, et après avoir donné un tabernacle, se fit enterrée à Farges, dans le choeur de l’église, sous une dalle qui garde trace de son nom.

La carrière oolithique (roches phosphatée) est encore exploitée, donnant des pierres d’un blanc à peine rosé, avec lesquelles furent construits au XVIIème l’évêché de Mâcon ainsi que de nombreux bâtiments lyonnais, dont le théâtre au XIXème. Les veines travaillées actuellement servent à faire des parements exportés dans le monde entier.

GREVILLY
Maison vigneronne typique à Grevilly : Maison vigneronne privée, non visitable. Le pilier de la galerie de cette maison construite dans la 1ère moitié du XVIII° siècle est une vis de pressoir, installée vers 1930.

Calvaire à Grevilly
Ce calvaire en pierre fut érigé par un habitant à la fin du XIX° siècle pour célébrer l’entrée de son fils à Saint Cyr

LA CHAPELLE SOUS BRANCION
Au hameau de Pierre-Levée se trouve une pierre druidique surnommée le menhir nommé "la Pierre du Christ" ; Jésus l’aurait lancé depuis Brancion à la suite d’un pari fait avec le diable. Selon une autre légende elle protégerait les bêtes qui paissent à son ombre, de toute maladie.

De nombreux fours à pain dont certains feront l’objet d’une prochaine réhabilitation viennent enrichir le patrimoine architectural.

LUGNY
Tour de Mâcheron à Lugny : Cadole - Pavillon de vignes du 18ème siècle coiffé d’un dôme

Statue de Saint-Pierre
Cette statue est conservée dans une niche en façade du caveau et restaurant Saint Pierre situé sur la colline du même nom, à Lugny. Elle représente Saint Pierre tenant un livre de sa main gauche, la main droite levée dans un geste d’enseignement. Cette statue qualifiée "d’un des plus beau fleurons de l’imagerie mâconnaise" paraît très ancienne et remonterait sans aucun doute au 15ème siècle voir même au 14ème. Elle est classée parmi les monuments historiques. Elle provient très certainement d’une ancienne chapelle devenu ermitage au 17ème siècle.


Galerie photos